Vous participez prochainement à un salon d’exposition et hésitez à monter votre stand professionnel par vos propres moyens ? C’est une option tout à fait envisageable. Cependant, c’est également un risque à prendre, car vous n’êtes pas à l’abri d’un contretemps. Voici nos conseils pour que l’étape de montage de votre stand se déroule sans accroc.

 

Montage de stand de salon : prévoir des bras et des pièces en plus

Après avoir bien entamé le montage de votre stand, vous vous apercevez que certaines pièces essentielles à la bonne tenue de la structure n’ont pas été placées là où elles devraient ? Le temps joue contre vous, surtout si l’ouverture du salon est imminente… sauf si vous avez prévu du personnel en plus pour pallier ce genre de mésaventure.

Dans le même ordre d’idées, prévoyez toujours des kits de jonction supplémentaires. Si des clavettes, goupilles et autres manchons venaient à se perdre au cours de l’installation, cela vous sauvera la mise.

 

 

Un concurrent direct jouxte votre stand professionnel ? Improvisez !

Vous n’y aviez pas prêté attention lorsque vous avez consulté le plan du salon, et pourtant… Alors que vous en êtes aux derniers préparatifs, vous vous apercevez que le professionnel exposant à côté de votre stand n’est autre qu’un concurrent vendant les mêmes produits ou services que vous. Selon l’aménagement de votre stand de salon, deux grands plans d’action sont possibles pour attirer l’attention sur vous :

  • Revoir la configuration à l’opposé de votre stand (c’est-à-dire le côté non attenant au stand de votre concurrent), de sorte d’y organiser vos démonstrations et autres ateliers.
  • Mettre l’accent sur la communication verbale, en vantant les principaux arguments qui vous différencient de votre concurrent (ce qui implique au préalable la recherche d’informations le concernant).

 

Électricité faisant défaut sur un stand : les réflexes à avoir

Votre stand professionnel est monté, tout est en place et pensé au détail près. Seul élément manquant pour mettre votre espace en avant : la mise en lumière. Seulement, après avoir mis vos spots et projecteurs sous tension, mauvaise surprise : rien ne s’allume.

Le premier réflexe à avoir est bien entendu de vérifier si tous les branchements sont corrects. Dans la précipitation, une inversion de fils est vite arrivée. Si après avoir fait le tour, tout vous semble normal, voyez avec l’organisateur du salon. Une équipe d’assistance devrait être déployée sur place. Elle vous aidera à trouver l’origine du problème et surtout, à le résoudre à temps.

Les maîtres-mots d’un aménagement pour stand de salon parfait le jour venu sont l’anticipation et le sang-froid. L’étape de montage vous effraie ? Pourquoi ne pas passer par un standiste professionnel ?

De l’élaboration de votre projet jusqu’à sa réalisation, en passant par le montage et le démontage de votre stand sur le salon, Woodilis gère tout de A à Z. Vous bénéficiez, en prime, d’interlocuteurs dédiés vous offrant un accompagnement 100 % personnalisé.